Historique du Projet Jean Hirtzel

Le point de départ du Projet Jean Hirtzel est la rencontre, rencontre avec une recherche artistique et une expression créatrice qui interroge, interpelle, séduit.

2000 Madeleine Hirtzel, compagne de l’artiste, rencontre Mélissa Schmidt.
2009 Début de la mise en place du Projet.
2010 Développement des grandes lignes du Projet et installation des bureaux à l’Espace Jean Hirtzel (Blonay, Suisse).
2011-2018 Organisation d’accrochages destinés à l’Association des Amis de Jean Hirtzel.
Supervision de la création du site internet financé par les Amis de l’association.
Amélioration des structures existantes des réserves de l’Espace Jean Hirtzel.
Entretien des œuvres.
Gestion des oeuvres sur papier (catalogue et classement en dossiers de conservation).
Gestion de la reproduction numérique des œuvres sur papier.
Supervision de la création du futur catalogue en ligne.
Organisation de manifestations de divulgation (conférences sur demande).

Madeleine Hirtzel, compagne de l’artiste, a activement participé à la mise en valeur de l’œuvre tout au long de leur vie commune. En 1999, suite au décès de Jean Hirtzel, elle conserve la certitude que la rencontre artistique ne doit pas s’éteindre avec lui et malgré un statut de « veuve d’artiste » parfois handicapant, elle décide de ne pas renoncer.

En 2000, Mélissa Schmidt rencontre Madeleine Hirtzel et à travers elle l’œuvre de l’artiste. Rencontre avec une expression artistique mais également rencontre de deux femmes de générations différentes qui vont dès lors partager la volonté commune de faire découvrir au plus grand nombre l’œuvre de Jean Hirtzel. Les contours du projet vont se dessiner peu à peu, les désirs vagues se transformer en idées plus concrètes pour aboutir à des actes.

Ainsi en 2009, elles planifient leur futur emploi du temps afin d’aménager les plages horaires nécessaires à l’action. Le défi qu’elles souhaitent relever est lancé par cet engagement.

En septembre 2010, elles développent les grandes lignes du Projet Jean Hirtzel et installent leurs bureaux aux Bains de l’Alliaz (Blonay, Suisse).

Dès lors, les responsables travaillent à la poursuite des objectifs fixés par le concept directeur du Projet en collaboration avec l’Association des Amis de Jean Hirtzel.